#Français de l’actualité

Échange

mots-actu_e.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Échange de prisonniers entre l’Ukraine et la Russie : voilà l’une des informations importantes de ces dernières heures, dont le sens est simple à comprendre : on a échangé des prisonniers. Un état en libéré un certain nombre et l’autre en a fait autant. On a ainsi troqué un groupe contre l’autre. Le troc est en effet l’une des modalités de l’échange, bien que bien sûr, on hésite à employer ce mot quand il s’agit d’êtres humains : le troc est un geste économique qui n’est pas exactement un achat : un achat suppose une monnaie avec laquelle on achète. Alors que le troc revient à échanger deux marchandises qu’on va considérer comme étant de même valeur : une opération qui peut être profitable pour les deux parties, et qui n’est pas exactement considérée comme commerciale, puisqu’a priori, aucun bénéfice n’est réalisé. Alors on le voit le troc est bien un échange, même si tout échange n’est pas un troc !

Quant à ce mot, on voit clairement d’où il vient : il a été formé à partir du mot change, en ajoutant une idée à celle du simple changement : on change pour quelque chose qu’on estime équivalent. Spontanément, on aurait tendance à dire qu’on échange quelque chose pour quelque chose d’autre. Mais le plus souvent on utilise non pas la préposition « pour », mais la préposition « contre ». On dira donc « J’ai changé d’appartement pour en avoir un plus grand », mais « j’ai échangé cet appartement contre un autre. »

On le voit aisément, ce mot s’invite facilement dans le vocabulaire économique : les échanges commerciaux sont des transactions, des opérations qui font passer des avoirs d’une main à une autre. Et à partir de là, d’autres mots se sont formés : le libre-échange par exemple, qui est une doctrine économique qui vise à favoriser le commerce entre les nations, en supprimant les barrières douanières et l’intervention des états dans ces échanges privés : une doctrine très libérale donc qui s’oppose au protectionnisme.

Mais ce mot d’échange, on le trouve aussi dans le vocabulaire intellectuel : on échange des paroles, des lettres, des idées. De même que le mot commerce s’est d’abord appliqué aux relations humaines (mais il n’est pratiquement plus en usage dans ces emplois !), de même on parle d’échanger avec quelqu’un quand il s’agit d’une discussion. Parfois le verbe s’emploie avec un complément : on échange quelques mots, et parfois on se sert du verbe en construction absolue, c’est-à-dire sans complément : nous avons échangé longuement, agréablement sur le sujet. Et le mot est presque toujours positif : lorsqu’on a donné et reçu, on parle d’échanges fructueux ; s’ils ne donnent rien, on se rabat sur un autre mot : les discussions n’ont pas abouti !

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Échange

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.