#Français de l’actualité

Anti-système

mots-actu_s.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Raz-de marée anti-système en Italie : voilà la première leçon à tirer du scrutin italien de dimanche dernier qui a sidéré par son rejet des logiques politiques traditionnelles. Les partis politiques bien connus sont en effet désavoués, écartés du pouvoir. Place aux extrémismes, ou tout au moins à ceux qui ne s’inscrivent pas dans ce fameux « système ». C’est-à-dire ceux qui échappent aux institutions connues, dont on a fait l’expérience par le passé, et qui sont si présentes dans le paysage d’aujourd’hui qu’on n’imagine même pas qu’on pourrait s’en passer.

Ce mot de système est bien vague, mais son sens est en tout cas très large : il finit par englober toutes les habitudes. En tout cas il évoque non pas une réalité, mais plusieurs, qui sont liées entre elles. Ce qu’on appelle le système c’est précisément le fait qu’on ne puisse pas faire de politique sans se soucier d’économie, pas d’agriculture sans se soucier d’industrie, pas d’écologie sans se soucier de rentabilité : tout se tient, et donc on ne peut toucher à rien, sans toucher, plus ou moins à tout le reste. C’est bien ça le système, cette solidarité, non pas au sens noble qui veut qu’on partage les risques avant celui qui en prend, et qu’on s’associe à ceux qui sont dans une mauvaise situation. Mais la solidarité implique aussi que si l’on touche un élément d’un ensemble, les autres en seront affectés. Ensemble ! C’est précisément le mot qui permet de comprendre cette idée de système.

Le système est donc souvent une représentation de la réalité, et même de l’univers. Même si le mot déborde sa seule qualité de construction intellectuelle humaine : on peut dire par exemple que le système solaire est une construction astronomique des hommes, et un ensemble d’objets célestes dont les mouvements sont en rapport les uns avec les autres : c’est bien ça un système ! Et c’est souvent une doctrine, une théorie, une organisation générale projetée par quelqu’un qui l’imagine, qui l’élabore.

Mais le mot système a bien d’autre sens, parfois un peu familier : le système, c’est l’astuce, la combine, le stratagème, le moyen de tourner la règle ou l’habitude : je connais un bon système pour ne pas se faire prendre !!

Mais les candidats anti-système sont ceux qui se présentent à la marge de l’échiquier politique, voulant ou prétendant échapper aux habitudes, aux copinages, aux équilibres ordinaires de la vie politique. Et la formule est souvent pratique pour masquer sa vraie nature politique. Certains ont par exemple prétendu être anti-système pour maquiller leur antisémitisme..

Ce caractère anti-système met également en cause les coutumes politiques, en sous-entendant que tout ce qui est politique est pourri, joué d’avance. Il permet ainsi d’abriter toute une pensée du complot, qui prétend que les puissants s’arrangent entre eux, se connaissent, décident de tout en secret, au mépris de frontières et des nations, dans un esprit cynique de volonté de gain et de puissance. Cette affirmation anti-système est donc souvent le masque d’un anarchisme qui fait ressortir les inégalités, mais pour dresser les gens les uns contre les autres.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensables un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

 

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Anti-système

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.