mots-actu_a.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Canal + en mauvaise position ! Dans un article consacré aux déboires de l’homme d’affaire Vincent Bolloré, on nous apprend que la chaîne Canal + qui lui appartient est en mauvaise posture : la perte des droits de rediffusion de nombreux matches de football, et l’arrêt de l’émission Les Guignols qui avaient assuré son originalité la font sérieusement décliner. Voici le navire amiral des possessions médiatiques de Bolloré a pris un coup dans l’aile. Le navire amiral : c’est ainsi qu’on désigne l’élément porteur d’un groupe, et l’image s’entend notamment dans ce contexte : elle est très médiatique, et on l’utilise essentiellement pour une escouade de médias : certains ont plus de succès que d’autres, et permettent de tirer l’ensemble : leur succès rejaillit sur les autres. Leurs gains permettent quelques risques et même parfois un peu d’insouciance par rapport à l’audimat, au nombre d’auditeurs et de spectateurs qui sont concernés.

L’expression ne cache pas son origine nautique. Du temps que la navigation était une pratique plus longue et bien plus dangereuse et intrépide qu’aujourd’hui, les bateaux partaient souvent à plusieurs pour des expéditions lointaines. Et le capitaine de « aventure devait nécessairement être sur l’un d’eux, qui par conséquent se retrouvait dans une position de commandement : Le premier à cingler vers l’inconnu, à tracer sa route, à décider de l’itinéraire à prendre. Et évidemment l’odyssée de Christophe Colomb n’est pas pour rien dans ce sens : elle sert de référence sous-entendue : on sait que Colomb partit à la tête de trois vaisseaux, la Pinta, le Nina, et la Santa Maria. Et sur les trois caravelles, puisque c’est ainsi qu’on nomme ces bateaux, l’une a la préséance, la Santa Maria. Son nom d’ailleurs très sacralisé par rapport aux deux autres – la Nina est la petite, et la Pinta, la peinte, la maquillée – c’est féminin, mais humain, trop humain ! - atteste bien de sa fonction !

Pourquoi amiral ? Le mot vient de l’arabe et se rattache à l’émir, le chef. Et ce n’est qu’en passant dans les langues romanes européennes qu’il se spécialise dans le vocabulaire maritime, avec parfois un superlatif très latinisant, calqué sur généralissime : amiralissime. 

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo CANOPE

Coproduction du réseau CANOPÉ.
www.reseau-canope.fr  

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Amiral

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.