#Français de l’actualité

Journal en français facile 02/07/2018 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Loïc Bussières : 22h à Paris, 20h en temps universel. L’heure de votre Journal en français facile. Bonsoir à tous et bonsoir Zéphyrin Kouadio.

Zéphyrin Kouadio : Bonsoir.

LB : À la une : une élection historique au Mexique. Pour la 1ere fois de son histoire, le pays est dirigé par un président de gauche, Andrés Manuel Lopez Obrador.

ZK : Angela Merkel fragilisée. La chancelière allemande est contestée par son ministre de l’intérieur très critique envers sa politique migratoire. Des critiques qui menacent la coalition de gouvernement.

LB : La fin de près de 10 jours d’angoisse en Thaïlande. 12 enfants pris au piège dans une grotte dans le nord du pays ont été retrouvés sains et saufs. Ils étaient prisonniers des eaux, après les fortes pluies de ces derniers jours.

-----

ZK : On se rend au Mexique pour débuter ce journal. Un pays dirigé pour la première fois de son histoire par un Président de gauche.

LB : Andrés Manuel Lopez Obrador surnommé AMLO, 64 ans, a été élu hier pour un mandat de six ans. Une victoire écrasante pour l’ancien maire de Mexico qui devance de plus de 30 points son principal adversaire. Dès sa victoire acquise, AMLO a pris la parole devant ses partisans réunis dans le centre de Mexico avant de s’adresser à la presse pour tracer les grandes lignes de son programme à venir. Les précisions du correspondant de RFI au Mexique : Patrick John Buffe.

Andrés Manuel Lopez Obrador considère ce dimanche comme un jour historique, car en l’élisant, une majorité de Mexicains a décidé d’opter pour une transformation profonde du Mexique. Une transformation qui passe par l’éradication de la corruption : « Ce mal est la cause principale des inégalités sociales et économiques. C’est aussi à cause de la corruption qu’a éclaté la violence dans notre pays. Par conséquent, éradiquer la corruption et l’impunité sera la mission principale du nouveau gouvernement. » Il a également évoqué ses futures relations avec le gouvernement des États-Unis, sans pour autant prononcer le nom de Donald Trump : « Nous chercherons une relation d’amitié et de coopération pour le développement, toujours basée sur le respect mutuel et la défense de nos compatriotes migrants qui vivent et travaillent honnêtement dans ce pays. » Enfin, il a assuré les Mexicains qu’il ne les décevrait pas. Car il prétend vouloir laisser dans l’histoire l’image d’un bon président.

LB : Ce soir, justement, Andrés Manuel Lopez Obrador annonce avoir proposé au président américain Donald Trump de « réduire les migrations » et « améliorer la sécurité » lors d’une conversation téléphonique.

ZK : À la une également, la situation en Syrie où le sort des populations du sud est au cœur des négociations entre Russes et rebelles.

LB : La rébellion contrôle toujours une partie de la province de Deraa, mais perd du terrain. Le régime de Bachar Al Assad et son allié russe mènent une violente offensive pour reprendre cette région. Résultat des milliers de civils ont dû fuir leurs villages. Certaines de ces négociations ont abouti et es accords de réconciliation ont été conclus, mais les raids aériens se poursuivent dans le reste de la province de Deraa, selon le militant de l’opposition Mohamed Abdelrrahmane.

« Les bombardements aériens ont baissé d’intensité depuis le début des négociations, mais ils se poursuivent toujours. Durant les dernières 24h il y a eu au moins 20 frappes contre un village de la province de Deraa, sans parler des tirs d’artillerie contre plusieurs autres localités. Ces négociations ont abouti à Boussar Al-Cahm. Les rebelles qui contrôlent ce village situé à l’est de Deraa, vont remettre leurs armes lourdes au régime et vont hisser le drapeau syrien. En contrepartie le régime met fin à son offensive, mais il n’entrera dans ce village que dans six mois. En attendant, les combats se poursuivent dans les autres localités de la province de Deraa, et les civils qui ont fui leurs villages sont abandonnés à leur triste sort. Ils sont sans abris, ils n’ont rien pour subsister. »

LB : Mohamed Abdelrrahmane, militant de l’opposition syrienne contacté à Deraa, par Sami Boukélifa.

ZK : Dans le reste de l’actu, une réunion en Allemagne pour éviter l’explosion de la coalition au pouvoir.

LB : Réunion entre la chancelière Angela Merkel et son ministre de l’intérieur Horst Seehofer. Ce dernier promet de démissionner faute d’accord sur la politique migratoire du pays, il critique les positions d’Angela Merkel en la matière.

ZK : Un attentat terroriste déjoué près de Paris.

LB : Grâce à l’arrestation à Bruxelles de deux personnes d’origine iranienne. Elles projetaient une attaque contre le congrès de l’opposition iranienne qui se tenait samedi à Villepinte près de Paris. Trois autres personnes ont été interpellées en France dont une est encore en garde à vue.

ZK : Le dossier d’Harvey Weinstein qui s’alourdit un peu plus encore.

LB : L’ex-producteur de cinéma, déjà mis en cause pour un viol et d’une agression sexuelle sur deux femmes différentes, a été inculpé pour une autre agression sexuelle sur une troisième femme. Il risque pour cette nouvelle agression présumée une peine minimum de 10 ans de prison.

ZK : Lui court toujours. En France, le braqueur multirécidiviste Redouane Fahid est activement recherché.

LB : Après sa spectaculaire évasion hier matin de la prison de Réau en région parisienne. Une évasion en hélicoptère, l’appareil a pu se poser dans la cour d’honneur de l’établissement qui n’était pas muni de filet de sécurité. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a déclaré aujourd’hui qu’il tirerait les conséquences de cet épisode qui alimente déjà la polémique.

[Fin de transcription manquante pour cause de direct]

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias

Logo RFI

Journal en français facile 02/07/2018 20h00 GMT

Cette page n'est pas disponible sur ce type de terminal.

Consultez les quiz disponibles sur ce type de terminal ici.