30 000 visages tirés de photographies d’époque ont été nécessaires pour alimenter un logiciel de reconnaissance faciale. Des hommes et des femmes, et parmi eux des soldats français, américains ou russes.
30 000 visages tirés de photographies d’époque ont été nécessaires pour alimenter un logiciel de reconnaissance faciale.
© Historial de la Grande Guerre
Artículo

France: le «visage inconnu» de la Première Guerre mondiale

L’Historial de la Grande Guerre, situé à Péronne dans la Somme, a réalisé un « visage universel » du premier conflit mondial. 30 000 visages tirés de photographies d’époque ont été nécessaires pour alimenter un logiciel de reconnaissance faciale. Des hommes et des femmes, et parmi eux des soldats français, américains ou russes. C'est un algorithme qui a combiné ces images.
Por RFI -

Brun, moustachu, les yeux sombres, le nez droit et l’air serein. Voilà à quoi ressemble le « visage inconnu ». Un portrait que l'équipe du musée a pu reconstituer grâce à la superposition de plus de 30 000 photos d’hommes et de femmes venus de l’ensemble des pays ayant participé au conflit.

Français, Anglais, Canadiens, tirailleurs sénégalais…, chacun de ces clichés centenaires a été analysé malgré la mauvaise qualité de sa trame ou de sa prise de vue.

Un algorithme appliqué sur chacune des photos a ensuite permis de mettre en évidence les points distinctifs de chaque visage et de construire une matrice. Puis, grâce à  la superposition de ces milliers de portraits, un visage est peu à peu apparu.

Un visage pluriel donc, symbole de toutes les victimes de la Première Guerre mondiale. Il permettra peut-être à tous ceux dont le nom figure sur les monuments aux morts de prendre chair.

En savoir plus :
Verdun et le soldat inconnu (Si loin si proche)

Publicado el 13/11/2018 - Modificado el 13/11/2018

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias