Audio
Un second C2D pour aider le Congo-Brazzaville
Le C2D est nécessaire au développement du Congo-Brazzaville.
CC0
Dans le cadre de sa coopération avec la France, le Congo-Brazzaville a bénéficié pour la première fois en 2010 d’un Contrat de désendettement et développement (C2D) d’un montant de 80 millions d’euros. Le deuxième C2D, qui couvre la période 2015-2019, sera d’une valeur de 149 millions d’euros. Ces financements vont soutenir des projets dans trois secteurs : les infrastructures, les forêts et les prêts sociaux, selon l’Agence française de développement qui a décidé également de la reprise du versement des fonds souverains bloqués depuis 2005.

Première diffusion le 19/02/2015

Publicado el 29/02/2016 - Modificado el 29/02/2016 - Por autor

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias