#El francés en la actualidad

Caution

mots-actu_c.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Carlos Ghosn aimerait être libéré sous caution, c’est-à-dire moyennant une certaine somme, laissée en dépôt en lieu sûr. Ce dépôt servirait en fait à être sûr qu’il ne s’enfuie pas avant son procès. S’il s’échappe, il perd l’argent. Sinon, il le récupérera à l’issue de sa comparution.

Une caution est donc une garantie, c’est le sens principal du mot qu’on retrouve dans des circonstances différentes : on vous demande une caution lorsque vous louez un appartement. La somme n’appartient pas au propriétaire, mais vous n’en disposez plus non plus : elle est bloquée, gelée, jusqu’à ce que vous libériez les lieux. À ce moment, vous la récupérerez, après un état des lieux, si vous les laissez dans l’état où vous les avez trouvés. Dans le cas contraire, la somme servira à couvrir les travaux de remise en état. Mais on peut vous demander aussi si vous avez une caution, avant de vous louer un local. C’est-à-dire si quelqu’un est prêt à se porter garant de votre solvabilité. Si oui, cela signifie qu’il s’engage à payer les loyers si vous ne le faites pas.

Attention, la caution n’est pas la précaution. Et pourtant, on voit bien que les deux mots sont de la même famille. Pré- est un préfixe qui indique qu’on se place en avance. Il s’agit donc d’une caution envisagée à l’avance : un dispositif mis en place pour empêcher qu’un événement négatif, qu’on veut éviter, se produise. Et on parle notamment du principe de précaution, depuis quelques années, mises en place par les pouvoirs publics en général pour prévenir une situation qu’on redoute : on en parle en particulier lorsqu’il y a un risque d’épidémie, et cela désigne toutes les mesures prises pour contrecarrer la venue de cette catastrophe.

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias