Audio

Quand les économistes prennent la plume

Quand les économistes prennent la plume
Getty images/Photodisc/Medioimages
La croissance est la religion des temps modernes. Mais sur fond d’instabilité financière, les inégalités créent une nouvelle catégorie d’homo economicus, l’homme inutile. Qu’est-ce que cet homme inutile, et quels sont les nouveaux chemins de la mondialisation ? On en parle autour de quatre livres avec leurs auteurs, les économistes Daniel Cohen, Pierre-Noël Giraud, Sébastien Jean et Guillaume Duval.

46'00" - Première diffusion le 17/10/2015

En savoir plus :
- Le Monde est clos et le désir infini, Daniel Cohen, éditions Albin Michel.
- L’homme inutile, du bon usage de l’économie. Pierre-Noël Giraud. Editions Odile Jacob.
- La France ne sera plus jamais une grande puissance ? Tant mieux ! Guillaume Duval, Editions La Découverte.
- L’économie mondiale 2016, CEPII, sous la direction de Jézabel Couppey-Soubeyran et d’Isabelle Bensidoun, La Découverte, collection Repères.

Reportages :

- Le ralentissement de la croissance chinoise inquiète aussi en Amérique latine et particulièrement dans les pays miniers comme le Pérou. Plus d’explications avec notre correspondante à Lima, Chrystelle Barbier.

 

- Le plus grand porte-conteneurs au monde battant pavillon français, Le Bougainville, en hommage à l’explorateur français du XVIIIème siècle, a été inauguré au Havre le 6 octobre 2015. Il appartient à la CMA-CGM (Compagnie maritime d'affrètement - Compagnie générale maritime) fondée par l’armateur franco-libanais Jacques Saadé, n°3 mondial du secteur. L’immense navire, sorti des chantiers du coréen Samsung, a coûté à l’armateur quelque 130 millions d’euros.

- L’homme inutile, ce pourrait être le petit agriculteur africain. Ce qu’on peut déduire des déclarations d’Ibrahim Coulibaly, président de la CNOP (Confédération nationale des organisations paysannes) du Mali et ex-ambassadeur de la FAO pour l’Agriculture familiale, au micro de David Baché.

 

Posted on 2015/12/10 - Modified on 2018/06/15 - By Jean-Pierre Boris

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias