Climat: le réchauffement a fait 600 000 morts en 20 ans, selon l'ONU
Inondations à Mandelieu-la-Napoule, dans le sud de la France, le 4 octobre 2015.
Eric Gaillard/Reuters
文章

Climat: le réchauffement a fait 600 000 morts en 20 ans, selon l'ONU

Le réchauffement climatique est à l'origine de plus de 600 000 morts depuis 20 ans. C'est ce que révèle un rapport des Nations unies rendu public le 23 novembre 2015. Une publication qui, comme un électrochoc, illustre l'urgence d'agir à une semaine de la COP21. La majorité des victimes se trouvent dans les pays pauvres
根据 RFI -

Les catastrophes climatiques ont tué 606 000 personnes depuis 1995, soient un peu plus de 30 000 par an.

Et près de 90% des victimes vivaient dans des pays dits du sud, au sens large du terme puisqu'on y trouve par exemple la Chine, nation la plus touchée. Viennent ensuite, l'Inde, le Bangladesh, les Philipinnes et la Thaïlande.

Le lourd tribut du Kenya et de l'Éthiopie

En Afrique, ce sont le Kenya et l'Éthiopie qui payent le plus lourd tribut aux catastrophes climatiques. L'étude détaille aussi avec précision le nombre de catastrophes par catégories rendant le tableau encore plus saisissant. En première place les inondations meurtrières, il y en a eu 3 062 en 20 ans, responsables de 157 000 décès.

Les tempêtes, ensuite, avec plus de 240 000 morts. Enfin les épisodes de températures extrêmes ont fait 165 000 victimes. Outre les pertes humaines, l'ONU souligne également l'impact économique de ces différentes catastrophes. Plus de 2700 milliards de dollars depuis 1995.

Trouver des accords permettant de réduire les bilans humain et financier de ces événements climatiques apparait donc essentiel lors de la COP21 où 140 chefs d'État ou de gouvernement sont attendus.

发布时间 04/01/2016 - 更改时间 04/01/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias