Áudio

Dernières nouvelles du « Nano Monde »

Dernières nouvelles du « Nano Monde »
Des grains de carbone.
CC0
Nous sommes persuadés qu’il nous manque encore une technologie de rupture pour maîtriser enfin notre monde que nous considérons à tort comme imparfait. Et c’est faux. Pour le meilleur comme pour le pire, en 2016, les nanotechnologies ont définitivement établi leur nid dans notre quotidien.

Première diffusion le 3/01/2016

Nano par ci, nano là, ça devient agaçant à la longue ! Mais que recouvre ce préfixe qui fait référence au milliardième de mètre, et qui est approximativement égal à pas grand-chose de vraiment très petit ? Les nanotechnologies regroupent l'ensemble des théories, mécanismes ou réalisations visant à produire et à manipuler des « objets » de taille comparable à celles des molécules ou à un grumeau de mille atomes.

Attention, créer des ustensiles infiniment petits ne consiste pas à miniaturiser simplement ce qui nous entoure, un bouleversement complet des lois de la physique telle que nous la connaissons s’opère à ces dimensions proches du néant. Les propriétés des matériaux classiques changent complètement, certains isolants, par exemple, deviennent conducteurs d’électricité, des grains microscopiques de carbone forment des structures plus solides que l'acier. Tout dépendra de la manière dont vous aurez assemblé les atomes. Fabriquer de nouvelles particules infinitésimales et les manipuler, a demandé aux chercheurs depuis les années 1990 la mise au point d'une ingénierie d’une incroyable complexité qui a fini par rejoindre le monde industriel dans trois domaines, l’électronique, la manufacture et le biologique.

Tout faire avec les nanotechnologies

Les ordinateurs deviennent microscopiques, les gadgets du high-tech invisibles, les dispositifs de stockage et de production de l'électricité ou de l'hydrogène sont nanoconçus, de nouvelles peintures et des revêtements filtrent les polluants de l’air, ou s’autoréparent… Dans le domaine agroalimentaire, les nanomarmitons cuisinent nos petits plats, ou se nichent dans des emballages pour préserver éternellement les denrées périssables. Mais leur domaine de prédilection c’est le biologique, avec les promesses de la médecine régénérative, comme de modifier ou réparer les gènes, de surveiller « in vivo » le corps humain avec une armada de micro-robots circulant dans l’organisme afin de combattre les maladies.

Bientôt, nous pourrons tout faire avec les nanos, même s’asseoir dessus ! À l’aide d’un « brouillard utilitaire » composé d’un nuage de nanoparticules capables de s’agglutiner les unes aux autres, pour se métamorphoser en n’importe quel objet, une chaise, une table, un nouveau canapé peut-être ? Apocalypse Nano ! Ou « Deus ex machina », locution latine signifiant « Dieu issu de la machine » ! Irrémédiablement, cette révolution de l’invisible troquera nos vieilles civilisations contre un monde meilleur… ou pire ! C’est à nous maintenant de le décider ! Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

Publicado em 18/01/2016 - Modificado em 18/01/2016 - Por Dominique Desaunay

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias