صوتي

Cambodge: l'ONU reconnaît le génocide de minorités

 L’ancien dirigeant des Khmers rouges, Nuon Chea et l'ancien chef de l'État des Khmers Rouges, Khieu Samphan, assis devant les CETCC à Phnom Penh, le 16 novembre 2018.
L’ancien dirigeant des Khmers rouges, Nuon Chea et l'ancien chef de l'État des Khmers Rouges, Khieu Samphan, assis devant les CETCC à Phnom Penh, le 16 novembre 2018.
Mark Peters / AFP
Une décision inédite. Les deux plus hauts dirigeants Khmers rouges encore en vie ont été condamnés le vendredi 16 novembre 2018 à la prison à vie pour « génocide », un qualificatif retenu pour la première fois par le tribunal international, 40 ans après la chute du régime qui a fait quelque deux millions de morts.

07'42" - Première diffusion le 16/11/2018

Invitée :
- Anne Yvonne Guillou, chercheure au CNRS et membre du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC) à Nanterre.

النشر بتاريخ 17/01/2019 - التعديل بتاريخ 24/01/2019 - بواسطة Florent Guignard

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias