La Thaïlande a décidé de protéger désormais ses coraux
Récif de corail en mer thaïlandaise d'Andaman.
Georgette Douwna / Getty
مقالة

La Thaïlande a décidé de protéger désormais ses coraux

Les autorités thaïlandaises ont annoncé le 21 janvier 2011 la fermeture sine die de sites de plongée populaires auprès des touristes pour tenter d'empêcher la mort des récifs de coraux victimes du réchauffement des eaux.
بحسب Dominique Raizon -

Le département des parcs nationaux et de la conservation de la faune et de la flore a annoncé la fermeture de 18 sites où « 80% des récifs souffrent de blanchissement ». La Thaïlande, avec plus de 3000 kilomètres de côtes et de nombreuses îles, est une destination très prisée des plongeurs. Cette activité sera désormais interdite et ce pour un temps indéfini, « jusqu'à ce que le récif récupère complètement », a précisé Songtham Suksawang, ajoutant que le nombre de touristes serait également limité dans les parcs.

Les sites sont situés dans sept des 26 parcs maritimes nationaux de Thaïlande : six parcs nationaux de la mer d'Andaman sont situés sur la côte ouest (les populaires Similan et Phi Phi, ainsi que Surin, Chao Mai, Petra et Tarutao) et un se trouve dans le golfe de Thaïlande, sur la côte est (Chumphon).

« Les coraux de la mer d'Andaman et du golfe de Thaïlande souffrent d'un grave blanchissement lié à l'augmentation des températures de l'eau de mer provoquée par le phénomène météorologique El Nino et des activités humaines excessives à proximité des récifs » a précisé le département des parcs nationaux.

Le phénomène actuel est comparable à celui de 1998, quand des eaux plus chaudes avaient affecté les barrières de corail du monde entier.

  • Les coraux appartiennent à la classe des animaux.
  • Le corail abrite des millions d'algues qui lui donnent ses couleurs. Les coraux ne supportent pas l'élévation en cours de la température de l'eau. Une fois les micro-algues mortes, le corail se décolore et meurt de faim, se transformant en un squelette calcaire.
  • Selon une étude publiée en octobre par des scientifiques australiens, les coraux du sud-est asiatique et de l'océan Indien meurent en masse, victimes du pire phénomène de mortalité en 10 ans provoqué par le réchauffement des eaux. L'activité humaine est en partie rendue responsable du phénomène.
  • Les barrières de corail et les nombreux animaux dont elles constituent l'habitat pourraient disparaître au cours des 40 prochaines années, selon les estimations des scientifiques.

Pour en savoir plus :

- Les coraux se meurent, par D. Raizon, RFI
- Les étoiles de mer à l'assaut du Triangle corallien, par S. Honorine, RFI
- 2008, année internationale des récifs coralliens, par J. Marcellot, RFI
- Surpêche et CO2 : la mer crie au secours !, par D. Raizon, RFI
- La Polynésie veut préserver son environnement, par D. Raizon, RFI

النشر بتاريخ 01/12/2015 - التعديل بتاريخ 01/12/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias