Tir de la fusée H-2A depuis le pas de tir du Tanegashima Space Center, le 3 décembre 2014.
Tir de la fusée H-2A depuis le pas de tir du Tanegashima Space Center, le 3 décembre 2014.
Kyodo/REUTERS
مقالة

Japon: une fusée lance dans l'espace une sonde scientifique

Au Japon, le mercredi 3 décembre 2014, la fusée japonaise H-2A a décollé du sud du Japon pour lancer dans l'espace la sonde Hayabusa-2. Celle-ci a rendez-vous en 2018 avec 1999 JU3, un astéroïde primitif qui n'a que peu évolué depuis la fondation de notre système solaire.
بحسب RFI -

L'astéroïde 1999 JU3 est ce que l'on appelle un astéroïde primitif, c'est-à-dire qu'il est resté quasiment identique qu'au moment de sa formation en même temps que le système solaire, il y a 4 milliards et demi d'années. Une fois arrivée à destination, dans trois ans et demi, la sonde Hayabusa-2 analysera la surface de cet astre céleste. Pour cela, elle peut compter sur son véhicule robotisé et son atterrisseur dénommé Mascot, qui est un peu l'équivalent de Philae dans la mission européenne Rosetta.

La sonde japonaise devra également collecter les poussières du sous-sol de l'astéroïde. Et l'opération s'annonce délicate. Hayabusa-2 possède à son bord un impacteur, un objet capable de percuter un astre. Après son largage, ce véritable canon spatial explosera pour projeter à toute vitesse une boule de cuivre de 10 cm à la surface de l'astéroïde.

Le tir devrait creuser un cratère et ainsi permettre à la sonde de récolter les éléments dégagés par cette explosion. Et grâce à ces données, les scientifiques pourraient clarifier l'origine de la vie. Une fois sa mission accomplie, Hayabusa-2 reviendra sur Terre. Son retour est prévu d'ici fin 2020.

النشر بتاريخ 14/09/2015 - التعديل بتاريخ 29/10/2015

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias