Comète Tchouri: la sonde Rosetta a trouvé de la glycine et du phosphore
La comète Tchouri, photographiée par Rosetta en juillet 2015.
Reuters
مقالة

Comète Tchouri: la sonde Rosetta a trouvé de la glycine et du phosphore

Découverte majeure sur la comète Tchouri. La revue américaine Science Advance révèle que la sonde européenne Rosetta, chargée de chercher sur le petit corps céleste des pistes sur l'origine de la vie sur Terre, a trouvé de la glycine et du phosphore. Deux ingrédients essentiels à la fabrication de la vie sur notre planète.
بحسب RFI -

C'est la première fois que de la glycine est trouvée dans l'atmosphère d'une comète. Il s'agit d'un acide aminé, composant de toutes les protéines. Et c'est en cela qu'elle est un élément majeur dans la constitution du vivant sur Terre.

Exactement comme l'autre nouvelle trouvaille de Rosetta : le phosphore. On le trouve entre autres dans les parois des cellules, ainsi que dans l'ADN.

Pour Hervé Cottin, professeur au Laboratoire inter-universitaire des systèmes atmosphériques, ces découvertes représentent une vraie avancée pour expliquer l'origine de la vie sur Terre.

Une nouvelle trouvaille pour Rosetta

« On s'attendait, dit-il, à ce qu'il y ait de la glycine dans cette comète. On la cherchait. Et en plus, c'est une molécule un petit peu symbolique. Dans toute la chimie qui peut conduire au vivant, on la considère comme l'une des premières pierres indispensables. »

Et le chercheur d'ajouter : « Le phosphore, c'est plutôt étonnant de le voir comme ça, seul. Mais ce qui est intéressant, c'est qu'il est très facilement libéré sous son état pur, d'atome, et ça le rend aussi, effectivement, facilement disponible une fois livré sur Terre par les comètes. »

Ces deux ingrédients de la vie ont été trouvés par le spectromètre de la sonde européenne Rosetta, arrivée sur Tchouri il y a deux ans pour étudier et recueillir des données sur le noyau de la comète Tchouri. La fin de sa mission est prévue en septembre 2016.

النشر بتاريخ 02/06/2016 - التعديل بتاريخ 02/06/2016

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias