#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Vermeil

mots-actu_v.png
RFI
Les mots de l'actualité : une chronique pétillante qui éclaire en deux minutes un mot ou une expression entendue dans l'actualité.

Les deux capitaines allemandes qui ont défié les règlements italiens pour sauver les migrants présents sur leur bateau, récompensées par le Ville de Paris : La médaille Grand Vermeil leur a en effet été décernée. La médaille Grand Vermeil, c’est-à-dire la plus haute distinction de cette médaille du Travail remise par la Ville. Car elle propose cinq échelons différents : bronze, argent, or vermeil et grand vermeil. On voit là la valeur qu’on accorde au vermeil, qui semble surclasser les autres métaux précieux. Valeur paradoxale, puisque le vermeil a priori vaut moins cher que l’or massif. Mais le travail qu’il nécessite, et la tradition en font un métal précieux particulièrement prestigieux. Un objet en vermeil est en effet en argent recouvert d’or. L’argent doit être d’excellente qualité, et la pellicule d’or qui le recouvre ne doit pas être trop fine… mais enfin, ce n’est pas de l’or pur. Et pourtant c’est considéré comme un résultat particulièrement désirable. Et depuis longtemps.

On en trouve par exemple des traces dans la littérature médiévale : dans les légendes de la Table Ronde, on se souvient que le jeune Perceval, en route vers la cour du roi Arthur, croise le chevalier vermeil, recouvert donc d’une armure en vermeil ! C’est celui qu’il va défaire d’ailleurs, pour se revêtir de cette armure, qui est comme sa première prise de guerre. Mais cette armure, qui renvoie la lumière, éblouit ceux qui la croisent, est tout à fait remarquable.

On voit donc que le vermeil est un métal. Mais c’est aussi une couleur, un genre de rouge. Et, étonnamment, quand le mot évoque une couleur, ce n’est pas exactement celle du métal qui porte de même nom !

Car ce qui est vermeil est rouge vif : vermeil comme le sang dit-on ! Et c’est cette double signification qui permet de comprendre pourquoi on a parlé de carte vermeil. Cette carte était proposée aux personnes âgées de plus de 65 ans, et leur permettait d’avoir des réductions importantes sur les tarifs des trains. Elle tenait son nom qui évoque, sans être insultant, un certain âge, de la tradition des noces : 45 ans de mariage, à mi-chemin entre les noces d’argent et les noces d’or : on n’est plus des jouvenceaux ! Et en même temps, comme le vermeil est une couleur, c’était un bon nom pour cette carte, et on l’identifiait facilement.

Et le vermeil est une couleur particulièrement vive : différente du pourpre, de l’ocre, elle évoque souvent notamment dans la poésie classique ou même dans celle de la Pléiade a fraîcheur à la fois de la rose et de la jeunesse : couleur de la joue ou couleur de la bouche…

Avertissement ! 
Ce texte est le document préparatoire à la chronique Les Mots de l’Actualité. Les contraintes de l’antenne et la durée précise de la chronique rendent indispensable un aménagement qui explique les différences entre les versions écrite et orale.

Logo DGLFLF Ministère de la Culture

En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue française et aux Langues de France (DGLFLF)

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias