#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Journal en français facile 17/07/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

GN : Il est 20h en temps universel, 22h ici à Paris.Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue dans le Journal en français facile avec ce soir Sébastien Duhamel, Bonsoir Sébastien.

SD : Bonsoir.

GN : Dans l’actualité de ce mercredi, il y a la prison à vie pour El Chapo. Le célèbre trafiquant de drogue a été condamné par un juge de New-York après un très long procès.

SD : Un diplomate turc tué dans une attaque au Kurdistan irakien. La Turquie ne désigne pas encore de coupable, mais promet de répliquer.

GN : L’appel de l’Australie à la Chine pour autoriser deux musulmans de la minorité ouïghoure à partir. Cette mère et son fils sont attendus par le père en Australie.

SD : Le changement de ministre de la transition écologique. Elizabeth Borne remplace François de Rugy après sa démission et elle garde ses fonctions de ministre des Transports.

-------

SD : La prison à vie pour El Chapo.

GN : Le narcotrafiquant mexicain Joaquin Guzman a été condamné ce mercredi par un juge de New York à la perpétuité, assortie de 30 années de prison supplémentaires pour utilisation d’armes automatiques. Cette condamnation était attendue pour celui qui a été le baron de la drogue le plus puissant au monde depuis la fin du règne de Pablo Escobar. À Washington, les explications de Sonia Dridi.

C’est la perpétuité pour Joaquin Gouzman, 62 ans, surnommé El Chapo en raison de sa petite taille. Il avait été jugé coupable en février de 10 chefs d’accusation à l’issue d’un procès de trois mois, dont participation à une organisation criminelle, conspiration pour importer et exporter de la drogue, utilisation d’armes à feu et blanchiment d’argent. Ses avocats ont déjà annoncé qu’ils feraient appel de cette condamnation. Depuis son extradition aux États-Unis en janvier 2017, El Chapo était isolé dans sa cellule 23 heures sur 24 dans une prison de Manhattan, il ne pouvait voir que ses avocats. Au début de l’audience, il s’est exprimé et a affirmé avoir été privé d’un procès équitable. Il a dénoncé ses conditions de détention, assurant avoir été « torturé physiquement, psychologiquement et mentalement 24 heures sur 24 ». Après que le verdict a été prononcé, El Chapo a fait un signe de la main à sa famille et placé sa main sur son cœur. Durant le procès, l’accusation a montré qu’El Chapo avait ordonné l’assassinat ou mis lui-même à mort au moins 26 personnes, parfois après les avoir torturées. Il devrait purger sa peine une prison du Colorado. Surnommée l’« Alcatraz des Rocheuses », la prison est considérée comme la plus sûre des États-Unis.

SD : Pas d’avions de combat américains pour la Turquie.

GN : Les États-Unis confirment qu’ils ne livreront pas les avions F35 prévus à la Turquie qui est pourtant leur allié au sein de l’OTAN, l’alliance atlantique. Les autorités américaines reprochent à la Turquie d’avoir acheté des missiles anti-aériens russes S-400. Ces missiles ont commencé à être livrés vendredi. La Turquie fournit des pièces détachées du programme F35 et comptait en acheter une centaine.

SD : Un diplomate turc et un civil irakien tués ce mercredi dans l’attaque d’un restaurant à Erbil, dans le nord de l’Irak.

GN : La Turquie voisine a aussitôt promis de riposter, sans toutefois désigner de coupable. L’attaque, qui s’est produite dans la région du Kurdistan irakien, où la Turquie dispose de bases militaires, n’a pas encore été revendiquée. À Istanbul, les précisions d’Anne Andlauer.

Les autorités turques ont bien sûr condamné fermement l’attaque – une « attaque lâche » selon les mots du président Recep Tayyip Erdoğan – et menacé de riposter. Mais elles ont aussi choisi, pour l’instant, de ne pas désigner de coupable et de laisser progresser l’enquête des autorités irakiennes et de la région autonome du Kurdistan d’Irak, tout en se disant prêtes à envoyer sur place une délégation. Contrairement à ce qu’avait d’abord affirmé l’agence étatique Anadolu, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoğlu, a précisé que la fusillade n’était pas l’œuvre d’un seul, mais de trois assaillants qui avaient « pris pour cible » des employés du consulat de Turquie à Erbil dans un restaurant où ils avaient leurs habitudes. Si elles ne désignent encore personne, les autorités turques soupçonnent évidemment le PKK, Parti des travailleurs du Kurdistan, qu’elles combattent depuis 35 ans dans le cadre d’une « guerre contre le terrorisme ». Les combattants et les abris du PKK dans les montagnes du Kurdistan irakien sont la cible, depuis mai, d’une importante offensive terrestre et aérienne de l’armée turque. Anne Andlauer, Istanbul, RFI.

SD : L’Organisation mondiale de la Santé déclare l’urgence sanitaire mondiale en raison de l’épidémie d’Ebola en République démocratique du Congo.

GN : Cette épidémie a tué 1668 personnes depuis l’été dernier. Une alerte donnée après le décès du premier cas enregistré dans une métropole, à Goma, deuxième ville du pays au carrefour des Grands Lacs. Cela signifie que les pays signataires du règlement sanitaire international vont devoir renforcer la surveillance du virus notamment dans les aéroports et les ports maritimes.

SD : L’Australie demande à la Chine d’autoriser une femme de la minorité musulmane ouïghoure et son fils de deux ans à quitter le pays.

GN : Le père de l’enfant qui vit en Australie s’est exprimé publiquement pour la première fois. Il souhaite retrouver sa famille qui est interdite de quitter l’État du Xinjiang. À Sydney François Martin.

L’ambassade d’Australie à Pékin a requis formellement des autorités chinoises qu’ils laissent Nadila Wumaier et son fils Lutfi quitter la Chine. Cette décision intervient après que le père de l’enfant, Sadam Abudusalamu, ait fait appel aux autorités australiennes pour être réuni avec ses proches. Le sort de cette famille de la minorité ouïghoure en Chine a fait l’objet d’un documentaire diffusé cette semaine par la chaîne de télévision publique Australienne ABC. Le documentaire illustre les persécutions subies par ces musulmans issus de la région du Xinjiang située à l’ouest de la Chine. Les associations de droits de l’homme soutiennent qu’environ un million de Ouïghoures sont internés dans des camps de détention dans la région. Le gouvernement chinois dit que les camps sont des centres de rééducation dont la tâche est de combattre l’extrémisme religieux. Suite à la diffusion du documentaire, la police chinoise a questionné Nadila Wumaier, mais elle a depuis été relâchée. La ministre des Affaires étrangères australienne, Marise Payne, a indiqué que son ministère était en contact avec la famille. L’affaire est d’autant plus complexe que le jeune Lutfy a été octroyé la citoyenneté australienne, mais pas sa mère qui est une citoyenne chinoise. Mr Abudusalamu a salué le geste des autorités australiennes, mais il dit que leurs efforts doivent se poursuivre. Pour l’instant la Chine n’a pas répondu à la demande de Canberra, mais Pékin a vivement condamné le documentaire de ABC, qu’il caractérise de mensongé. François Martin, Sydney, RFI.

SD : Le début du G7 finances à Chantilly près de Paris.

GN : Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des 7 pays les plus riches de la planète s’accordent sur leur méfiance vis-à-vis du projet de Facebook de créer une crypto monnaie, la Libra.

SD : Suite de l’affaire du vol Rio-Paris qui s’était abîmé en mer en 2009 faisant 228 morts.

GN : Le parquet de Paris demande un procès pour la compagnie Air France et un non-lieu pour Airbus. Une décision prise après de nombreux rapports et contre-expertises sur cet accident.

SD : Le remaniement gouvernemental après la démission de François du Rugy. 

GN : Après une semaine de révélation sur son train de vie, François de Rugy s’est dit soulagé. Il évoque une « erreur regrettée et payée au prix le plus élevé et le plus cruel ». La passation de pouvoir s’est faite à la mi-journée. Le désormais ex-ministre de la transition écologique a été remplacée par Élisabeth Borne qui conserve ses fonctions de ministre des Transports. Une double casquette que portera donc celle qui a mené la réforme de la SNCF. Tour d’horizon des dossiers qui attendent Elisabeth Borne au poste de ministre de la transition écologique. Stéphane Geneste.

Le premier, c’est la loi énergie et climat. Les députés ont voté en première lecture une loi plus ambitieuse que le projet initial porté par le gouvernement. Le texte fixe à l’État français des objectifs ambitieux comme la loi neutralité carbone d’ici à 2050, une baisse à 40 % de la consommation d’énergies fossiles à l’horizon 2030 et la fermeture des dernières centrales à charbon en 2022. La loi sur les mobilités est également un dossier qui attend Elisabeth Borne. En charge de ce projet de loi depuis qu’elle est ministre des Transports, Élisabeth Borne est en train de boucler ce chantier d’envergure. Le texte reviendra en septembre en nouvelle lecture au Parlement faute d’accord entre le Sénat et l’Assemblée Nationale. Le texte a une composante environnementale forte. Enfin, Élisabeth Borne devra se pencher sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim et devra négocier la nouvelle politique agricole commune pour la période 2021-2027... actuellement critiquée par la Cour européenne pour son manque d’ambition sur le plan écologique.

SD : La disparition d’un géant de la littérature et de la culture italienne.

GN : Andrea Camilleri est mort hier à Rome à l’âge de 93 ans. Au pays de Dante et de Pirandello, le metteur en scène de théâtre et écrivain sicilien, était l’une des célébrités les plus populaires. Raconté dans une écriture unique mêlant italien et dialecte sicilien, son personnage du Commissaire Montalbano, policier dans une petite ville de Sicile à la fois imaginaire et très réelle, lui a apporté le succès et la reconnaissance. Les adaptations télévisées en série de ses polars ont battu des records d’audience pendant 20 ans. 

Le football et la coupe d’Afrique des nations en Égypte. C’est le match pour la troisième place aujourd’hui. La Tunisie est opposée au Nigéria qui mène 1 à 0 après 53 minutes de jeu.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias