#تعلم الفرنسية من خلال الأخبار

Journal en français facile 08/07/2019 20h00 GMT

Studio RFI
Transcription

Aurélien Devernoix : Bonsoir à toutes et à tous et merci d’écouter RFI, il est 22h à Paris, 23h à Athènes, l’heure de votre Journal en français facile. Et à mes côtés pour présenter ce journal, Marie Casadebaig, bonsoir Marie.

Marie Casadebaig : Bonsoir Aurélien, bonsoir à toutes et à tous.

AD : La Grèce a un nouveau gouvernement. Le 1er ministre Kyriakos Mistotakis a révélé son équipe en début de soirée... nous en parlerons avec notre correspondante en Grèce Charlotte Stiévenard.

MC : Les Émirats arabes unis retirent une partie de leurs troupes du Yémen. Un changement de stratégie assumé, mais pas forcément dû à l’enlisement du conflit nous dira le chercheur Ryad Kawaji.

AD : Le Pape François lance un nouvel appel à la solidarité avec les migrants... appel qui intervient alors que la haute-commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme se déclare choquée par la gestion de ce dossier aux États-Unis.

MC : Et puis les déboires de Boeing avec son modèle 737 MAX pourraient bien lui coûter sa place de premier constructeur mondial d’avions civils, au profit de l’Européen Airbus.

------

MC : La Grèce connaît donc son nouveau gouvernement.

AD : Après avoir prêté serment le leader du parti Nouvelle Démocratie Kyriakos Mistotakos, vainqueur des élections législatives ce week-end, a rendu publique la composition de son équipe. Présentation de ce gouvernement d’alternance avec notre correspondante à Athènes, Charlotte Stiévenard.

C’est un gouvernement qui reflète les promesses de campagne du candidat conservateur, avec l’accent mis sur les investissements et la croissance. Un ministère entier leur est consacré. À sa tête il y a cependant, un homme politique controversé Antonis Georgiadis, ancien nationaliste du parti Laos, archéologue et historien de formation. Au ministère des Finances, on retrouve Christos Staïkouras, banquier et économiste. Il avait déjà été ministre adjoint aux finances de 2012 à 2015. Et concernant l’autre thème clef de la campagne de Kyriakos Mitsotakis, la sécurité, on retrouve là aussi Michalis Chrisochoïdis au ministère de l’Intérieur. Ce membre de l’autre grand parti traditionnel de Grèce, les socialistes du Pasok, avait déjà occupé ce poste en 2010 et 2012. C’est un gouvernement somme toute très traditionnel, avec peu de femmes. Seulement Lina Mendoni à la culture et au sport et Niki Kerameos à l’éducation. Et malgré la présence d’un autre ancien membre de l’extrême droite, Makis Voridis, à l’agriculture, on peut souligner quelques ouvertures au centre avec notamment Charis Theocharis au tourisme, ancien membre de To Potami, parti libéral/centriste.

MC : Ce changement de stratégie des Émirats arabes unis au Yémen.

AD : Fidèles soutiens de l’Arabie Saoudite dans la coalition combattant la rébellion chiite houthi dans le pays, les émirats ont annoncé être en train de réduire leur présence militaire dans le pays et vouloir aboutir à la paix. Depuis 4 ans, le conflit s’est en effet enlisé, mais ce n’est pas pour cette raison que les Émiriens vont réduire leur présence au Yémen. Selon l’expert en stratégie militaire Riyad Kahwaji, ce sont surtout les tensions dans le Golfe qui dictent la conduite d’Abou Dhabi.

« Les récentes attaques contre des navires pétroliers dans le Golfe, les menaces iraniennes à répétition et l’escalade entre l’Iran et les États-Unis, tout cela a un impact direct sur les pays de la région. Et donc logiquement cela pousse les Émirats arabes unis, à revoir leur stratégie militaire et à réorganiser leurs troupes afin de protéger leur territoire et leurs intérêts. Il s’agit aussi bien de protéger les installations pétrolières, que les routes d’exportation maritimes ou aériennes. Ce sont donc toutes ces raisons qui ont poussé Abou Dhabi à rappeler ses troupes et à les désengager du conflit au Yémen ».

MC : Riyad Kahwaji, président de l’INEGMA, un institut de recherche stratégique au Moyen-Orient, contacté par Sami Boukélifa. Le conseiller diplomatique d’Emmanuel Macron, Emmanuel Bonne, se rendra en Iran mardi et mercredi.

AD : Objectif, apaiser les tensions entre Téhéran et la communauté internationale, l’Europe en particulier. Les pays européens ont critiqué la décision de Téhéran de dépasser le seuil limite de 3,67 % d’enrichissement de son uranium s’attirant aussitôt les reproches des autorités iraniennes. Le Vatican a annoncé avoir levé l’immunité de son représentant en France. Luigi Ventura est poursuivi pour agressions sexuelles après les plaintes de 4 hommes. Il occupe depuis 10 ans le siège de nonce apostolique, chargé donc des relations entre la France et le Vatican.

MC : Le Pape François de son côté a lancé ce lundi un nouvel appel à l’aide en faveur des migrants.

AD : « Le symbole de tous les exclus de la société globalisée » selon le souverain pontife. Discours prononcé devant des migrants justement, mais aussi des secouristes lors d’une messe dans la Basilique Saint Pierre de Rome à l’occasion du 6e anniversaire de sa visite sur l’île de Lampedusa toujours au cœur de l’actualité en Italie. Le reportage de notre correspondant au Vatican Eric Sénanque.

C’était une messe pour ne pas oublier ces milliers de personnes qui chaque jour risquent leur vie pour un avenir meilleur, en Méditerranée notamment. Le pape dans son homélie a voulu mettre des mots sur leurs souffrances et rappeler une nouvelle fois sa proximité avec ces migrants, dont beaucoup avaient été invités à la cérémonie. « En ce sixième anniversaire de ma visite à Lampedusa, ma pensée va vers les derniers… ce sont les derniers torturés, maltraités et violentés dans les camps de détention ; ce sont les derniers qui défient les flots d’une mer impétueuse ». Le souverain pontife qui hier appelait de nouveau à l’ouverture de couloirs humanitaires en provenance de Libye pour les migrants les plus vulnérables a invité les fidèles à les consoler de leurs maux et à leur offrir la miséricorde ; à assouvir leur faim et leur soif de justice. Ces personnes ne sont pas seulement des migrants a également tenu à rappeler le pape argentin, mais avant tout des personnes humaines, au sens où ils sont aujourd’hui le symbole de tous les exclus de la société globalisée. Des mots qui font écho à ceux qu’il avait prononcés à Lampedusa, non loin des épaves de bateaux échoués, dénonçant une « mondialisation de l’indifférence ».

AD : Le sort des migrants aux États-Unis qui alarme l’ONU. La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Michèle Bachelet s’est dite choquée par les conditions de détentions des migrants sur le sol américain, notamment celles des enfants séparés de leurs parents.

MC : Encore une mauvaise nouvelle, une de plus, pour le constructeur d’avions américain Boeing.

AD : Dans le sillage des accidents mortels qui clouent toujours au sol son 737-max, Airbus en profite. Ce dimanche, une compagnie low-cost saoudienne a annoncé qu’elle annulait une commande de 737 Max au profit d’une trentaine de son équivalent chez le constructeur européen l’A320 Neo. Et cela pourrait peut-être faire repasser dès cette année Airbus devant Boeing, ce qui n’est plus arrivé depuis 2011. Aabla Jounaïdi.

« À l’avenir, toute la flotte de Flyadeal sera composée d’A320 », a annoncé la compagnie saoudienne, filiale de la compagnie nationale « Saudi Arabian Airlines ». Et cela, dans le cadre d’un accord passé entre la compagnie mère et Airbus le mois dernier au salon du Bourget où l’avionneur avait raflé les engagements d’achat pour son nouveau-né le long-courrier A321XLR. C’est un coup dur de plus pour le transporteur américain dont le 737 max n’a pas encore eu l’autorisation de revoler et qui doit réduire la production de faute de pouvoir livrer. Dans un jeu de balancier bien rôdé. Airbus en profite. L’avionneur européen va augmenter les cadences de production. Il est déjà passé à 57 appareils A320 Neo par mois l’an dernier. Monter à 60 est l’objectif de cette année, puis 63 en 2021. Avec une ambition désormais : rafler la place de premier constructeur à Boeing, ce qui serait une première depuis 2011. Encore faut-il que la chaîne de sous-traitants suive ces cadences. Le journal Les Echos annonce que les objectifs de livraison d’a320 pourraient être revus à la baisse à cause des retards sur la chaîne d’assemblage à Hambourg. Chez Airbus, on nie ces informations et on maintient que les objectifs restent intacts.

MC : Du sport avec tout d’abord la Coupe d’Afrique des Nations de football.

AD : La Côte d’Ivoire affrontera l’Algérie en 1/4 de finale de la compétition après sa victoire 1/0 contre le Mali ce soir. La Tunisie affronte le Ghana en ce moment. En Tennis, les têtes de série sont au rendez-vous de Wimbledon en tout cas chez les hommes. Rafael Nadal, Roger Federer, Novak Djokovic, David Goffin ou encore Roberto Bautista Agut se sont qualifiés. À noter la défaite chez les dames de la numéro 1 mondiale Ashley Barty. Qualifications en revanche de Serena Williams et de Simona Halep qui a mis fin au parcours de la sensation de ce tournoi londonien, la jeune Américaine Cori Gauff. Il est 21h10 à Londres, 22h10 à Paris, merci à vous Marie Casadebaig, excellente soirée à l’écoute de la radio du monde.

RFI SAVOIRS n'est pas responsable des contenus provenant de sites internet externes

Fréquentation certifiée par l'OJDOJD Dénombrement des médias